Accueil
Portfolio
Démarche
Textes
CV
Contact
Liens

SERVICES

Artiste-Comptable
Design

Pigeons/Vancouver Pigeon Park

Résidence de création sous l'invitation de l'Organisation Internationale de la Francophonie dans le cadre des Jeux Olympiques d'hiver de Vancouver, Granville Island, Vancouver, Canada
12 au 28 février 2010

Installation brèves. Plusieurs centaines de pliages de papier journal récupéré, taille variant de 25 à 30 cm.

Projet de résidence

Vancouver Canada, février 2010
La ville se prépare à accueillir les Jeux Olympiques d'hiver.
Le centre-ville fait l'objet d'une vaste entreprise de construction d'infrastructures et de mise en valeur.                                
Le quartier Downtown Eastside, subi les tentatives répétées d'assainissement de la part des autorités.

Un parc en particulier fut contraint à une revitalisation intensive : Pigeon Park. Une des plaques tournantes de la vente de drogue, ce parc est le plus petit mais sans doute le plus fréquenté de la ville. Le nouveau parc a finalement été réouvert en novembre 2009, prêt pour les Olympiques.

Les actions ciblées de la police ont forcé ses habitués vers d'autres lieux et parcs de la ville. Cette migration humaine a déplacé une population et ses problématiques. Mobiles, les junkies du quartier se déplaceront. De nouveaux «Pigeon Park» prendrons inévitablement place telles des zones d'appropriation temporaires de l'espace urbain.

À travers cette diaspora du Pigeon Park, les downers deviennent ces pigeons urbains. Cet animal embarrassant et pourchassé représente bien la réalité des habitants du Downtown Eastside.

Le plumage gris-noir des pigeons est un des éléments de la représentation de l'animal indésirable. Certaines études ont avancé que les variations de couleurs de leur plumage reflètent des stratégies pour s'adapter à leur environnement urbain, comme la coloration grise qui tend à devenir de plus en plus foncée.

Pour ce projet de résidence de création, j'ai fabriqué plusieurs dizaines de pigeons de papier plié. De la taille réelle de pigeons urbains, j'ai utilisé du papier journal recyclé d'un hebdomadaire de Vancouver. La trame du texte imprimé et le papier salissant d'encre traduit le plumage typique du pigeon. Le choix du papier journal, ce déchet sans grande valeur expose la perception des autorités envers cette population démunie.

Les origamis pigeons sont ensuite disposés dans différents espaces vacants de la ville. Ces atterrissages temporaires des volatiles expriment une réalité récurrente de cette ville que la flamme olympique n'a pas pu camoufler.

En savoir plus sur le Pigeon Park de Vancouver

julie picard
julie picard
julie picard
julie picard

Photos en studio : Guillaume D. Cyr

Pigeons/Vancouver Pigeon Park, Julie Picard
Pigeons/Vancouver Pigeon Park, Julie Picard
Pigeons/Vancouver Pigeon Park, Julie Picard
Pigeons/Vancouver Pigeon Park, Julie Picard
Pigeons/Vancouver Pigeon Park, Julie Picard
Pigeons/Vancouver Pigeon Park, Julie Picard


Photos en contexte d'intervention brève : Julie Picard.

Pour en apprendre plus sur le contexte de cette résidence de création et visiter les liens médias
visionnez la page Vancouver 2010

 
    Julie Picard   Accueil - Portfolio - Démarche - Articles - CV  - Contact - Liens - Travail Culturel - Design