Accueil
Portfolio
Démarche
Textes
CV
Contact
Liens

SERVICES

Artiste-Comptable
Design

Vancouver 2010: artiste invitée pour une expo-résidence

Contexte de la résidence Place de la Francophonie de Vancouver

Le français, consacré langue officielle par la Charte olympique, sera au cœur de nombreux événements à Vancouver durant les Jeux Olympiques d'hiver Monsieur Abdou Diouf, secrétaire général de l'Organisation Internationale de la Francophonie et Monsieur Pascal Couchepin, Grand Témoin de la Francophonie aux Jeux de Vancouver, présideront un grand événement francophone. Une Convention entre l'OIF et le COVAN prévoit plusieurs actions communes sous la bannière «Vancouver 2010 : relayons la flamme francophone».

Pour la première fois, l'OIF participe aux Olympiades culturelles en assurant la participation d'artistes internationaux venus de plusieurs pays francophones qui se sont produit sur la Place de la Francophonie à Vancouver. Dans cet esprit, l'OIF a invité les médaillés des 6e Jeux de la Francophonie dans les disciplines du conte, de la peinture, de la photo et de la sculpture.

Du 9 au 28 février, une exposition collective des oeuvres lauréates ont été exposées au centre Arts Umbrella à Granville Island, au cœur de la Place de la Francophonie.

Également, les artistes plasticiens ont été en résidence de création tout au long de leur séjour. Les visiteurs étaient conviés à venir les rencontrer dans leurs ateliers à Arts Umbrella pendant leur création en direct.

Les médaillés invités :
Mathieu Lippé, Canada-Québec, Médaillé d'or en conte
Kientega Pingdéwindé Gérard dit KPG, Burkina Faso, Médaillé d'argent en conte
Julien Tauber, France, Médaillé de bronze en conte
Genevieve Thauvette, Canada, Médaillée d'or en photo
Marielsa Niels, France, Médaillée d'argent en photo
Laurentiu Nastasa, Roumanie, Médaillé de bronze en photo
Liliana Rusu, Roumanie, Médaillée de bronze en peinture
Julie Picard, Canada-Québec, Médaillée d'or en sculpture
Sarah Beck, Canada, Médaillée d'argent en sculpture
Amougou Jean Faustin (Man Faust), Cameroun, Médaillé de bronze en sculpture

Vancouver, Julie Picard

Balade en forêt: Mathieu Lippé, Laurentiu Nastasa, Julien Tauber, Liliana Rusu, Sarah Beck, Marielsa Niels, Genevieve Thauvette. Photos: Julie Picard
Visite des représentant de l'OIF: Messieurs Abdou Diouf et Ousmane Paye en compagnie des lauréats des VIèmes Jeux de la Francophonie. Photo: Pamela Bethel

Lire le Commuique sur le site de l'Organisation Internationale de la Francophonie
Voir les portraits de artistes médaillés
Consulter le site de la Place de la Francophonie de Vancouver
Lire l'article du Vancouver Sun du 17 février 2010
Lire l'article de Lawrence Cassista dans l'hebdomadaire L'Autre Voix

Projet de création: Pigeons/Vancouver Pigeon Park

Vancouver Canada, février 2010
La ville se prépare à accueillir les Jeux Olympiques d'hiver.

Le centre-ville fait l'objet d'une vaste entreprise de construction d'infrastructures et de mise en valeur. Le quartier Downtown Eastside, subi les tentatives répétées d'assainissement de la part des autorités.

Un parc en particulier fut contraint à une revitalisation intensive : Pigeon Park. Une des plaques tournantes de la vente de drogue, ce parc est le plus petit mais sans doute le plus fréquenté de la ville. Le nouveau parc a finalement été réouvert en novembre 2009, prêt pour les Olympiques.

Les actions ciblées de la police ont forcé ses habitués vers d'autres lieux et parcs de la ville. Cette migration humaine a déplacé une population et ses problématiques. Mobiles, les junkies du quartier se déplaceront. De nouveaux «Pigeon Park» prendrons inévitablement place telles des zones d'appropriation temporaires de l'espace urbain.

À travers cette diaspora du Pigeon Park, les downers deviennent ces pigeons urbains. Cet animal embarrassant et pourchassé représente bien la réalité des habitants du Downtown Eastside.

Le plumage gris-noir des pigeons est un des éléments de la représentation de l'animal indésirable. Certaines études ont avancé que les variations de couleurs de leur plumage reflètent des stratégies pour s'adapter à leur environnement urbain, comme la coloration grise qui tend à devenir de plus en plus foncée.

Pour ce projet de résidence de création, j'ai fabriqué plusieurs dizaines de pigeons de papier plié. De la taille réelle de pigeons urbains, j'ai utilisé du papier journal recyclé d'un hebdomadaire de Vancouver. La trame du texte imprimé et le papier salissant d'encre traduit le plumage typique du pigeon. Le choix du papier journal, ce déchet sans grande valeur expose la perception des autorités envers cette population démunie.

Les origamis pigeons sont ensuite disposés dans différents espaces vacants de la ville. Ces atterrissages temporaires des volatiles expriment une réalité récurrente de cette ville que la flamme olympique n'a pas pu camoufler.



En savoir plus sur le Pigeon Park de Vancouver

image

Photo: Julie Picard

Taille réelle.

image

image

image

image

Photos: Julie Picard



image

image

Photos: Julie Picard




 
     Julie Picard   Accueil - Portfolio - Démarche - Articles - CV  - Contact - Liens - Travail Culturel - Design