Accueil
Portfolio
Démarche
Textes
CV
Contact
Liens

SERVICES

Artiste-Comptable
Design







© Julie Picard.

Ce site web et son contenu sont protégés par le droit d'auteur.


Intempéries épistolaires : projet en cours

2022

Projet d'art postal

Lorsque j'étais enfant, les élèves de notre classe avaient envoyé une lettre manuscrite à chaque élève d'une classe d'une autre ville du Canada. Quelques semaines plus tard, nous recevions chacun une lettre en retour !

Inspiré de ce souvenir d'enfance, ce projet d'art postal est une réponse, ou plutôt une question, issue du contexte de pandémie mondiale. Je propose de faire parcourir la matière tel un pigeon voyageur, ou encore comme la bouteille à la mer, et voir ce que nous rapportera ce voyage immobile. Je souhaite explorer une forme de mobilité qui convoquera une expérience temporelle en différé. Également, les modalités du projet d'art postal a imposé des gestions dans une temporalité qu'on pourrait qualifier de lente, dans le contexte de notre époque. À titre d'exemple, l'emballage d'un colis, l'envoi au comptoir postal, les délais postaux internationaux, la réception de colis, l'attente, la perte de colis, ont fait partie intégrante de ce projet.

Le papier, ce matériau léger, se prête bien à la mobilité postale et voyage comme une lettre à la poste ! Pour le projet, il ne s'agit pas d'envoyer une lettre, mais un objet de papier, une oeuvre miniature qui peut voyager dans une enveloppe ou un colis.

J'ai invité des artistes à confectionner un objet à partir de papier de leur choix. L'utilisation du papier questionne l'époque du papier et de sa disparition soi-disant annoncée dans cette époque numérique. Le papier est un artéfact d'une époque dans la grande Histoire, mais aussi le témoin de récits quotidients et intimes. Cette matière a la capacité d'absorber, tant littéralement que symboliquement. C'est pourquoi le projet s'intitule Intempéries épistolaires, en référence au temps qu'il fait, telle une réflexion poétique et politique d'actualité dans divers lieux.

L'artiste remercie le Conseil des Arts du Canada pour son appui financier.

***

Intempéries épistolaires s'est déroulé en deux temps.

À l'hiver 2022, un groupe de 4 artistes composé de : Pasquale Calone, Mexique / Corinne Janier, France / Jean Faustin Amougou, Cameroun / Julie Picard, Québec ont été invités à créer chacun 4 objets de papier similaires de 8 cm de diamètre par 5 cm de haut. Après avoir échangé nos coordonnées postales, chaque artiste a posté 3 exemplaires. Lorsque tous les exemplaires avaient été réceptionnés, chaque artiste a été invité à prendre une photo des 4 objets de papiers réunis.

Les 4 objets reçus par Pasquale Calone au Mexique.


Les 4 objets reçus par Jean Faustin Amougou au Cameroun.

Les 4 objets reçus par Corinne Janier en France.

***

Parallèlement au groupe des 4 artistes, une correspondance individuelle a été amorcée avec ces artistes:

Rachel Hazell, Écosse / Neckel Scholtus, Luxembourg / Madeleine Doré, France / Françoise Rod, France

Chaque artiste a reçu individuellement par la poste un bocal de verre cylindrique de 8 cm de diamètre par 14 cm de haut. Au fond du bocal, se trouve un objet de papier que j'ai créé. Chaque artiste a été invités à créer un objet de papier qui puisse s'insérer dans ce même bocal, en s'empilant sur celui du fond. L'objet de papier créé par l'artiste m'est ensuite transmis, et je le dépose dans un bocal dans mon atelier. S'acorce alors une correspondance dans cet aller-retour postal où une réponse est envoyer en échange. À l'issue du projet, chaque artiste aura reçu 3 objets de papier de sa correspondante. En les empilant les uns sur les autres dans le bocal de verre, des strates apparaissent, créant un récit de papier. Le bocal de verre permet de les conserver et de les onserver.

Photos à venir.



    Julie Picard